Transports en commun ou le parcours du combattant

Toute ma vie, j’ai eu la chance de travailler près de chez moi.
Aujourd’hui, c’est une autre histoire. Aujourd’hui, je redécouvre la jungle urbaine dans toute sa splendeur. Et ça passe bien évidemment par les transports en commun.

Je suis parisienne pure souche mais j’ai redécouvert la capitale il y a peu.

Tout commence par le réveil. Je ne suis pas du matin mais quand je n’avais qu’un bus à prendre, je m’en sortais avec 10 min de retard. Aujourd’hui, c’est autre. Trois moyens de transports à l’aller. Parfois deux au retour quand il fait beau et que j’ai le temps de marcher. Aujourd’hui, en redécouvrant ces réseaux sous terrain, je me suis sentie telle une touriste (mais pas une touriste qui vient de lui on va dire lol). J’avais oublié tous ces désagréments que c’était.

Foule métro

  1. L’odeur des parfums pour homme de ces messieurs en costume cravate qui me heurte les narines de bon matin dans le métro – il n’y a pas plus efficace pour me réveiller le matin ..
  2. La masse de personne entassées avec un manque d’air certain dans le wagon
  3. Ce sentiment de ne plus avoir aucune intimité tellement les gens sont collés à toi – comment ne pas croire que ce mec derrière toi ne fait pas exprès de bouger toutes les 2 minutes #jedeviensparano 
  4. Le fait de louper son couloir de correspondance tellement je suis emportée par la foule pressée – Jamais deux sans trois. Et beh, trois mais pas de quatrième fois
  5. Ne pas voir le nom des stations qui défilent tellement je suis petite parmi les gens – heureusement que dans certains métros il y a la gentille femme qui annonce les stations
  6. Les personnes qui te bloquent dans l’escalator en se mettant sur la gauche – ben ouais Germaine, les escalators, c’est comme sur la route, la gauche c’est pour les véhicules qui dépassent !
  7. Il y a bien évidemment les fameux incidents voyageurs, panne de signalisation et autres joyeusetés de la sorte qui « ralentissent et perturbent le trafic« .
  8. Quand tu passes ta carte sur le détecteur, tu pousses le tourniquet et que tu as l’impression de te manger un pain dans le bas ventre parce que la machine n’a pas saisi que tu avais passé ta carte. – Et dans le même registre, tu passes ta carte mais tu as bien vu que ça ne fonctionne pas alors que la balaye 6 fois avant que tu entends (ou non) le bruit de la délivrance qui t’annonce que tu peux passer ou sinon tu changes carrément de tourniquet. – C’est pas trop tôt –
  9. Laisser le métro/RER partir tout en sachant que le prochain sera tout aussi bondé. La seule chose qui change : je suis sure de rentrer dans le prochain comme je suis sur la première ligne de combat (comprendre le bord du quai) mais je serais quand même coincée
  10. L’odeur de la transpiration quand je rentre en métro en fin de journée – malheur à moi qui ne plaignait des odeurs de parfum au petit matin –

Pour l’instant, je n’ai pas eu la joie d’avoir les gens qui jouent de la musique dans les wagons mais ça ne saurait tarder quand on arrivera en septembre. Parce que oui, je pense que les chanteurs du métro prennent aussi des vacances :P.

Un ticket : 1,80 euros.
Un pass navigo : 70 euros (bientôt 73 …)
Un casque pour faire semblant d’écouter de la musique : 45 euros.
Une place dans les transports : ça n’a pas de prix.
Pour tout le reste il y a *** :D.

Petites astuces pour survivre : j’ai toujours mon petit inhaleur Vicks dans mon sac en cas d’odeur plus que douteuse, mon casque pour m’isoler même si je n’ai quasiment plus de musique, une mini bouteille d’eau parce que quand c’est la course, ma gorge c’est parfois le Sahara, et un petit gel antibactérien.

A tout bientôt.

L.

Publicités

2 Comments

Add yours →

  1. Un article qui me parle !!
    Tu résumes très bien le pourquoi je veux bosser vers chez moi et en voiture ! 😄

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :